BTSA Production Horticole

CAPa Métiers de l’agriculture : Support Grandes Cultures
11 mai 2017
BTSA Viticulture Œnologie
11 mai 2017

BTSA Production Horticole

Objectifs de la formation :

L’horticulture française se caractérise par deux types de produits, alimentaires et non alimentaires et par deux modes de production, sous abri et de plein champ. Quatre systèmes d’exploitation se rencontrent principalement :

– l’exploitation d’arboriculture fruitière tournée vers la production et la vente de fruits ;

– l’exploitation maraîchère tournée vers la production et la vente de légumes, parfois de fraises ;

– l’exploitation de pépinière tournée vers la production et la vente de végétaux d’ornement, fruitiers ou forestiers, à différents stades ;

– l’exploitation florale tournée vers la production de fleurs ou feuillages coupés, plantes en pot ou à massif, bulbes, jeunes plants.

La production horticole ne saurait être dissociée de la vente. Plus encore que dans d’autres secteurs de production agricole, les exploitations horticoles doivent adapter leur production en fonction des exigences de la clientèle, de contraintes réglementaires ou contractuelles ainsi que des caractéristiques des filières de commercialisation y compris au plan international.

Le titulaire de ce diplôme peut accéder, avec l’ancienneté, à la formation continue et la VAE, à des métiers à caractère transversal comme la commercialisation, la gestion ou le négoce.

Débouchés :

Le principal métier visé par le titulaire de ce diplôme est le métier de responsable de culture, souvent nommé chef de culture. Il peut avoir la responsabilité de plusieurs hectares de productions sous abri, de plusieurs dizaines d’hectares de production en plein champ. Il est souvent employé par une structure privée mais aussi par les services « parcs et jardins » des collectivités locales.

Il s’oriente souvent vers l’installation à l’issue d’une période salariée, mais aussi dans le cadre d’une succession ou d’une intégration dans une société d’exploitation. Les compétences du chef de culture sont incluses dans ce métier mais il faut y ajouter celles du gestionnaire d’entreprise.

Les centres expérimentaux et de recherche, publics et privés, embauchent de nombreux titulaires du BTSA PH pour assurer la conduite des parcelles expérimentales, la mise en place, la conduite et l’interprétation des essais.

Même si le niveau d’embauche a tendance à s’élever, le technicien supérieur horticole a toujours sa place dans les structures de conseil et de développement : Chambres d’agriculture, CETA, CIVAM, coopératives, groupements, entreprises d’agrofournitures…

Les métiers de la distribution et de la mise en marché sont aussi attractifs car les employeurs exigent la possession d’un socle de connaissances en production horticole.

Le titulaire de ce diplôme peut aussi exercer son activité dans de nombreux autres secteurs : la formation, l’approvisionnement des entreprises en intrants, matériels et fournitures, la gestion, le commerce horticole et de loisir, les activités « nature et découverte»…

Horticulteur/Chef d’exploitation horticole, responsable de culture /Chef de culture, technicien d’expérimentation, technicien conseil en horticulture

Type de formation :

initiale

Niveau :

post Bac

Statut :

scolaire

Lieu :

Avignon

Durée :

2 ans

Établissement de formation :

LGTA Pétrarque

Tel :04.90.13.43.13

Mail : legta.avignon@educagri.fr

Type de formation :

initiale

Niveau :

post Bac

Statut :

scolaire, alternance et apprentissage

Lieu :

Lambesc

Durée :

2 ans

Établissement de formation :

MFR Lambesc

Tel :04 42 57 19 57

Mail : mfr.lambesc@mfr.asso.fr